Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Enid Blyton et le club des cinq en français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin-Serge
Admin
Admin
Admin-Serge

Nombre de messages : 9376
Age : 69
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyMer 6 Déc 2006 - 8:38

je trouve la traduction du Club des Cinq franchement mauvaise.

j'ai simplement lu un roman en français, l'ai trouvé gentiment bêta

Mon Dieu, je bâille d'ennui !

le texte français est vieillot, voire ennuyeux.

je trouve le texte anglais enlevé et le texte français assez lourd, en particulier les dialogues.

le style d'Hélène Commin ne vaut pas celui de Georges Chaulet, ou encore celui d'Olivier Séchan

le style du C5 lourd, ampoulé, maniéré et ennuyeux

le C5 manquait de relief et de second degré à mon goût


Voilà !

C'est l'opinion de plusieurs personnes du forum Mille Pompons...

C'est parfaitement le droit de quicquonque de parler ainsi...
Perso, je ne partage pas l'avis que des discussions "vives" soient de nature à péréniser un forum.

Ma démarches est simple, si on fait partie d'un forum dédié à des auteurs, à leur livres, on se doute qu'il s'agit d'un forum de fans.
Fans ne veut pas dire idiot !
On devient défenseur, partisan, propagandiste d'un auteur, d'une série.
On peut critiquer nos série, leurs auteurs...
Mais si les conclusions de ses critiques aboutissent à dire, "finalement, c'est plat, minable ennuyeux, etc. je préfère x y z....
Alors il est préférable d'aller sur les forums de x, y, z !

J'avoue ne pas comprendre la démarche !
Je redis ici le droit à la critique...
Une critique qui globalement se traduirait par"Malgré ses quelques petits défauts, Blyton, les C5, (ou Bennett, ou Bonzon) sont des auteurs de talent !

Se défausser sur les traductions ne vaut guère mieux...
Dans la critique de "Le club des cinq" presque tout le monde s'accorde à trouver que c'est l'un, sinon, le meilleur Club des cinq... et les gens parlent bien de la traduction française !
Fil ici:
https://livres-d-enfants.1fr1.net/viewtopic.forum?t=191
Je crois que Hélène Commin traduisait fort bien, dans un langage d'époque, correspondant au milieu de ses jeunes héros...
Evidemment, ce n'est pas un langage moderne.
C'est du très beau texte à lire, qui fait rêver, aimer, partager, comprendre !
Cela ne ferait peut être pas de très bons dialogues... (quoique !)...

Curieusement, on retrouve Hélène Commin comme traductrice du second C5 le plus apprécié, (En vacances... )

Sree, que dois-je comprendre ? Deux traducteurs de métier peuvent-il avoir une telle différence de jugement sur une traduction ?

Français, non anglophones, que pensez-vous du Style, de la qualité du texte dans "Le club des cinq" en français par Hélène Commin ?

Depuis dix ans que mon site existe, j'avais bien sur eu des critiques sur Blyton, le texte français...
Mais en lisant l'avis des lecteurs, (y compris par un auteur), je n'avais jamais vu une telle condamnation des livres français de Blyton !

J'avoue être hésitant...
Si mon forum fait plus de tort à Blyton qu'il ne lui apporte de lecteurs...

Je sais que ce sujet va faire polémique...
Je sais qu'il va imposer des choix...
Hier soir, j'ai été très près de me désinscrire de Mille Pompons... Je ne l'ai pas encore fait ! (soit dit en passant qu'on ne peut pas le faire, contrairement à ici !)...

Je réflèchis...


Dernière édition par le Lun 11 Déc 2006 - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Cécile
Bibliothèque Rose
Cécile

Nombre de messages : 309
Date d'inscription : 13/11/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyMer 6 Déc 2006 - 10:51

Serge, je te trouve très dur... et assez déprimant. :pale:

Suis-je la seule à penser qu'une bonne discussion, voire une bonne dispute, au sujet d'un auteur, d'un film, d'une oeuvre d'art quelle qu'elle soit, peut en fait lui faire beaucoup de bien, en faisant découvrir des choses qu'on ne découvrirait pas forcément tout seul?

"Quand les critiques sont en désaccord, l'artiste est en parfait accord avec lui-même", disait Oscar Wilde (cité de mémoire). Quand il n'y a rien à discuter, c'est que l'oeuvre est à peu près vide: personne ne songerait à réfléchir sur les mérites comparés de la traduction des Harlequins, n'est-ce pas? (S'il y en a, pitié, allez consulter un médecin... :pale: )

Bien sûr, entre "critiquer" et "éreinter" l'auteur, il y a un gouffre - mais entre "critiquer" et "encenser en s'accordant éventuellement un petit 'mais' ici et là", il y a aussi un gouffre. La critique ne fait pas toujours plaisir à entendre, elle n'est pas toujours intelligente, mais elle peut parfois mener à beaucoup.

Fofo ne faisait que donner son avis de lectrice et, sur certains points, je dois avouer que je suis d'accord avec elle. Enfant, je trouvais les dialogues déconcertants, très peu naturels, et c'était l'une des raisons qui me faisaient considérer les Cinq comme des enfants anormaux, auxquels j'avais toujours un peu de mal à m'identifier. En le lisant à présent, je trouve que ce côté vieillot et ampoulé de la traduction lui donne un certain charme, mais je regrette quand même un peu les dialogues francs, spontanés, naturels, des Famous Five anglais. En même temps, il peut se passer l'inverse: par exemple, un dialogue dans "Le Club des Cinq en randonnée", au tout début, a été traduit de façon plus agréable en français. study

Le texte français est quand même plus riche que le texte anglais, même s'il paraît moins naturel pour certaines des traductions les plus anciennes (gardez en mémoire que je n'ai que vingt ans). Les répétitions anglaises donnent parfois le tournis.

Comme l'a dit Sree, la traduction est un art complexe. La traduction parfaite n'existe pas. Le très grand André Markovicz, traducteur d'anglais et de russe, a dit qu'à chaque fois qu'un traducteur reprenait son texte, il y découvrait des choses à modifier. Et pourtant, qu'est-ce qu'elles sont sublimes ses traductions... ❤ ❤ ❤
Revenir en haut Aller en bas
Admin-Serge
Admin
Admin
Admin-Serge

Nombre de messages : 9376
Age : 69
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyMer 6 Déc 2006 - 11:36

Cécile a écrit:
Serge, je te trouve très dur... et assez déprimant. :pale:

Suis-je la seule à penser qu'une bonne discussion, voire une bonne dispute, au sujet d'un auteur, d'un film, d'une oeuvre d'art quelle qu'elle soit, peut en fait lui faire beaucoup de bien, en faisant découvrir des choses qu'on ne découvrirait pas forcément tout seul?

"Quand les critiques sont en désaccord, l'artiste est en parfait accord avec lui-même", disait Oscar Wilde (cité de mémoire). Quand il n'y a rien à discuter, c'est que l'oeuvre est à peu près vide: personne ne songerait à réfléchir sur les mérites comparés de la traduction des Harlequins, n'est-ce pas? (S'il y en a, pitié, allez consulter un médecin... :pale: )

Bien sûr, entre "critiquer" et "éreinter" l'auteur, il y a un gouffre - mais entre "critiquer" et "encenser en s'accordant éventuellement un petit 'mais' ici et là", il y a aussi un gouffre. La critique ne fait pas toujours plaisir à entendre, elle n'est pas toujours intelligente, mais elle peut parfois mener à beaucoup.

Fofo ne faisait que donner son avis de lectrice et, sur certains points, je dois avouer que je suis d'accord avec elle. Enfant, je trouvais les dialogues déconcertants, très peu naturels, et c'était l'une des raisons qui me faisaient considérer les Cinq comme des enfants anormaux, auxquels j'avais toujours un peu de mal à m'identifier. En le lisant à présent, je trouve que ce côté vieillot et ampoulé de la traduction lui donne un certain charme, mais je regrette quand même un peu les dialogues francs, spontanés, naturels, des Famous Five anglais. En même temps, il peut se passer l'inverse: par exemple, un dialogue dans "Le Club des Cinq en randonnée", au tout début, a été traduit de façon plus agréable en français. study

Le texte français est quand même plus riche que le texte anglais, même s'il paraît moins naturel pour certaines des traductions les plus anciennes (gardez en mémoire que je n'ai que vingt ans). Les répétitions anglaises donnent parfois le tournis.

Comme l'a dit Sree, la traduction est un art complexe. La traduction parfaite n'existe pas. Le très grand André Markovicz, traducteur d'anglais et de russe, a dit qu'à chaque fois qu'un traducteur reprenait son texte, il y découvrait des choses à modifier. Et pourtant, qu'est-ce qu'elles sont sublimes ses traductions... ❤ ❤ ❤


Désolé, docteur, je ne suis pas déprimant, ... je suis déprimé, cela me déprime !
Very Happy

Désolé encore, oui, il n'y a pas critique mais "éreintage" !

Je n'encense pas !
Blyton a des intrigues très faibles ! Un vocabulaire minimaliste, des situations pas toujours originales...
Cela, c'est de la critique
Enid Blyton et le club des cinq en français Grrrr01
Mais justement, pour le vocabulaire, la qualité augmente dans la traduction ! On bénéficie de nos beaux passés-simple, de notre langage adapté au milieu des jeunes héros, et à leur époque...
Et, NON, je redis et je redis encore que le texte français est BEAU !
Pas besoin le lire le texte original ! C'est beau ! (Je parle des meilleurs titres, ceux en particulier traduits pas Commin, qui a fait un travail qui me ravit !)
Allez, retraduisez-le ! A votre convenance, plus proche du soi-disant beau texte anglais...
Faites donc, que je puisse juger...
Enid Blyton et le club des cinq en français Bravo
je suis certain que ce sera plus moderne, plus vif... et que j'aimerai moins que les belles phrases de commin !
je suis certain d'y prendre moins de plaisir !

Justement, les enfants ne s'y sont pas trompés...
Il y a peu de temps, sur le site des librairies jeunesse, (Citrouille) on avait désigné, par une enquête très large, de définir les 50 meilleurs livres du siècle, pour enfants...
En tête, Le petit prince !
Puis un autre dont j'ai oublié le nom.
La première série, loin devant les autres, était "Le club des cinq" ...
Les autres séries venaient derrière !
Pas besoin de tergiverser...
Le marketing n'était pas aussi puissant, quand les livres sortaient en 50 - 60...
Blyton avait cette cette place, via ses traductrices, car c'était ce qui plaisait le plus aux enfants...
A moins de faire le jeu des critiques hargneux de l'époque, il faut s'incliner...

Le moins bon texte, les pires traductions, c'est justement ce qui aurait fait le succés du Club des cinq ?
Les lecteurs étaient de petits sots ?
Je n'en crois rien !

Si tu trouves les dialogues peu naturels, rien d'étonnant ! Tu le dis toi même, tu es beaucoup plus jeune !

Moi, j'ai lu ces livres en 60 - 65...
Un "grimoire" me parlait autant qu'un "document"...
Une phrase comme "encore eut-il fallu que je le susse" ne me paraissait pas "ampoulé", (l'horrible mot) ...

Je déplore le langage simpliste d'aujourd'hui...
Hachette va dans ce sens en ressortant tous les textes en un insipide "présent"... plat, creux, qui doit plus ressembler au texte original !

C'est encore le fossé des génération...
Je ne connais pas l'âge de Fofo... mais si elle traduit aujourd'hui... gageons qu'elle adopte un langage d'aujourd'hui...

Mais encore une fois, anglais ou français, ces livres datent de 45 - 60...
On y découvrait la première télé noir et blanc...

Alors, il faudrait admettre que plus on est âgé, plus on apprécie la traduction de Hélène Commin... plus on est jeune, plus on n'aime pas : cela devient ampoulé, lourd, ennuyeux...



Enid Blyton et le club des cinq en français C016
Revenir en haut Aller en bas
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Cécile
Bibliothèque Rose
Cécile

Nombre de messages : 309
Date d'inscription : 13/11/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyMer 6 Déc 2006 - 12:28

[quote="Admin - Serge"]Et, NON, je redis et je redis encore que le texte français est BEAU !
Pas besoin le lire le texte original ! C'est beau ! (Je parle des meilleurs titres, ceux en particulier traduits pas Commin, qui a fait un travail qui me ravit !)
Allez, retraduisez-le ! A votre convenance, plus proche du soi-disant beau texte anglais...
Faites donc, que je puisse juger...
Enid Blyton et le club des cinq en français Bravo
je suis certain que ce sera plus moderne, plus vif... et que j'aimerai moins que les belles phrases de commin !
je suis certain d'y prendre moins de plaisir ! [quote="Admin - Serge"]



Je suis navrée que tu aies pu croire que je trouvais le texte anglais plus beau que le texte français! Je n'ai jamais rien dit de tel!
Personnellement, je préfère lire les Cinq en traduction, même si je leur trouve parfois des défauts: le texte anglais, tu l'as dit, est quand même plus pauvre, plus répétitif, même s'il a quelque chose de plus "piquant" (sensation que je n'arrive pas à exprimer, désolée).
Je le répète, le côté vieillot du texte français lui donne son charme, même si je n'y étais guère sensible enfant. Le texte donné dans les dernières éditions est une véritable horreur! :pale:

C'est une question toute subjective! On a parfaitement le droit de trouver un style meilleur qu'un autre!

Mais comme je l'ai dit, la traduction est une question complexe.
Par exemple, il y a une différence entre style "soutenu" et style "riche". On peut avoir un style très riche en utilisant très peu de vocabulaire, ou un vocabulaire très peu "littéraire". Je suis sûre qu'une traduction toute différente d'Enid Blyton donnerait des résultats très intéressants! Je ne dis pas qu'elle serait meilleure! affraid

En fait, je l'avoue, ce qui me fâche ici, ce n'est pas du tout que tu puisses trouver le texte français magnifique et incriticable (c'est ton point de vue, je le partage à 90%, et tu as tout à fait le droit de le défendre à mort Very Happy ). Ce que je déplore, c'est que tu aies envie de te désinscrire de Mille Pompons sur le simple prétexte que quelqu'un là-bas n'a pas été d'accord avec toi. Où va la liberté d'expression et le bonheur du dialogue, je me le demande? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Admin-Serge
Admin
Admin
Admin-Serge

Nombre de messages : 9376
Age : 69
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyMer 6 Déc 2006 - 13:33

Citation >>>>
tu puisses trouver le texte français magnifique et incriticable (c'est ton point de vue, je le partage à 90%, et tu as tout à fait le droit de le défendre à mort

Mais justement, je ne vois guère ces 90 % mis en avant... j'y vois plutôt les 10 % ... Shocked
J'attends de lire ces 90 % d'enthousiasme et de mise en valeur des texte de Blyton/commin...


Citation >>>
Ce que je déplore, c'est que tu aies envie de te désinscrire de Mille Pompons sur le simple prétexte que quelqu'un là-bas n'a pas été d'accord avec toi

Globalement, je trouve que le forum encense trop fantômette, et critique, Blyton comme le faisaient les critiques, (profs, éducateurs, spécialistes, etc. ) des années 70...
Je crains seulement de ne pas faire mon trou là bas...
Je peux t'assurer d'une chose, si j'avais lu des Fantômette, je n'oserais pas dire le dixième de ce que je lis sur Blyton ou ses traductrices...
Enfin, j'ai un peu lu leur forum, tu n'y trouveras surement une critique aussi poussée sur M Chaulet et Fantômette, par rapport à ce qu'on lit ici sur Blyton, Bonzon, ou Buckeridge...! La liberté d'expression existe là bas, mais elle n'est pas utilisée contre Fantômette !



study
Revenir en haut Aller en bas
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Cécile
Bibliothèque Rose
Cécile

Nombre de messages : 309
Date d'inscription : 13/11/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyMer 6 Déc 2006 - 14:17

Citation:
Mais justement, je ne vois guère ces 90 % mis en avant... j'y vois plutôt les 10 % ...
J'attends de lire ces 90 % d'enthousiasme et de mise en valeur des texte de Blyton/commin...

Disons que ces 90% fluctuent selon les livres... et les traductions! J'ai examiné certaines traductions presque ligne par ligne (très éprouvant pour les yeux), et les résultats sont extrêmement variés! En général, la traduction n'est pas mauvaise du tout, agréable, riche et bien menée, malgré les petits défauts déjà cités. Je l'aime bien, j'ai grandi avec. Mais ce qui me plaît le plus dedans n'est probablement pas ce qui te plaît le plus à toi.
Par exemple, l'une des raisons pour laquelle je préférais nettement Le Club des Cinq contre-attaque quand j'étais petite, c'est parce que les enfants parlaient souvent de manière plus courante, plus franche et amusante. Les dialogues d'Hélène Commin me laissaient plus froide. Enid Blyton et le club des cinq en français Met04

Je ne peux malheureusement pas trop t'appuyer face aux fantôfans: je préférais de loin Fantômette au Club des Cinq quand j'étais petite! (C'est un peu plus compliqué maintenant...) Plutôt que de les laisser tous seuls, encourage-les peut-être à se montrer plus pointilleux, plus critiques... sunny
Revenir en haut Aller en bas
Elyonne
Mini Rose
Elyonne

Nombre de messages : 185
Age : 29
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/09/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyMer 6 Déc 2006 - 18:55

alalalala... tjs la mm chose !!! de toute manière je ne connais que les cd5 en français, et je suis hélas très mauvaise en anglais... mais de toute manière l'atmosphère que j'ai aimé étant petite est celle française, alors que les gdes personnes qui ont lu ENSUITE le texte originale se remémore leurs réactions d'enfants... je pense que c'est ce qui compte le plus... et puis comme je l'ai déja dit, les critiques font avançer une discussion..
Revenir en haut Aller en bas
PatriSerge
Bibliothèque Rose
PatriSerge

Nombre de messages : 328
Localisation : Roanne
Date d'inscription : 26/03/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyVen 8 Déc 2006 - 0:54

Je trouve qu'on est très sévère avec Serge. C'est quelqu'un d'authentique qui dit et écrit ce qu'il pense. Il s'insurge contre ceux qui éreintent au lieu de critiquer, ce qui est compréhensible. Je dois quand même faire remarquer qu'objectivement, Serge se montre très libéral dans la gestion de son forum: peut-être critique-t-il souvent et vertement certains messages, mais au moins n'a t'il (sauf erreur ou omission de ma part) jamais demandé à un participant d'effacer un message qui avait eu le tort de lui déplaire, chose qui est arrivée souvent sur Mille pompons, et pas seulement à moi...

Ceci dit, Mille pompons est un forum très sympathique où il y a parfois des frictions mais où globalement les forumeurs s'entendent assez bien. Par exemple, Fofo qui est une intellectuelle parisienne, moderniste et féministe, est à bien des égards l'inverse de ce que je suis, et il est vrai que question idées je suis certainement beaucoup plus proche de Serge, mais malgré cela je crois que nous nous apprécions mutuellement.
Je crois que tant Serge que Fofo ont des idées bien arrêtées même s'ils les expriment dans un style différent.
Serge, il arrive aussi à Fofo de critiquer Chaulet sur Mille pompons, notamment sur les aspects qu'elle juge "réacs" ou "sexistes", mais aussi sur les dernières productions de Chaulet qu'elle juge de qualité médiocre.

Quant aux traductions, je suis bien incapable de lire un livre en Anglais, mais d'après les comparaisons que j'ai lues sur ce site, notamment sur celles d'Hélène Commin, les versions françaises me paraissent beaucoup plus riches que les VO. Voir en particulier "le Club des 5" et les descriptions magnifiques, inexistantes en anglais.

Enfin, il est vrai que les pourfendeurs de Blyton n'ont pas grand chose à faire sur un site de fans. De fans lucides et ouverts, certes, qui acceptent des gens qui n'aiment pas Blyton mais vont critiquer ouvertement, mais pas ceux qui font ou voudraient faire du lynchage. Pas de pourfendeurs de Blyton sur ce forum, pas de pourfendeur de Chaulet sur Mille pompons!
Revenir en haut Aller en bas
Admin-Serge
Admin
Admin
Admin-Serge

Nombre de messages : 9376
Age : 69
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyVen 8 Déc 2006 - 8:24

PatriSerge a écrit:
Je trouve qu'on est très sévère avec Serge. C'est quelqu'un d'authentique qui dit et écrit ce qu'il pense. Il s'insurge contre ceux qui éreintent au lieu de critiquer, ce qui est compréhensible. Je dois quand même faire remarquer qu'objectivement, Serge se montre très libéral dans la gestion de son forum: peut-être critique-t-il souvent et vertement certains messages, mais au moins n'a t'il (sauf erreur ou omission de ma part) jamais demandé à un participant d'effacer un message qui avait eu le tort de lui déplaire, chose qui est arrivée souvent sur Mille pompons, et pas seulement à moi...

Ceci dit, Mille pompons est un forum très sympathique où il y a parfois des frictions mais où globalement les forumeurs s'entendent assez bien. Par exemple, Fofo qui est une intellectuelle parisienne, moderniste et féministe, est à bien des égards l'inverse de ce que je suis, et il est vrai que question idées je suis certainement beaucoup plus proche de Serge, mais malgré cela je crois que nous nous apprécions mutuellement.
Je crois que tant Serge que Fofo ont des idées bien arrêtées même s'ils les expriment dans un style différent.
Serge, il arrive aussi à Fofo de critiquer Chaulet sur Mille pompons, notamment sur les aspects qu'elle juge "réacs" ou "sexistes", mais aussi sur les dernières productions de Chaulet qu'elle juge de qualité médiocre.

Quant aux traductions, je suis bien incapable de lire un livre en Anglais, mais d'après les comparaisons que j'ai lues sur ce site, notamment sur celles d'Hélène Commin, les versions françaises me paraissent beaucoup plus riches que les VO. Voir en particulier "le Club des 5" et les descriptions magnifiques, inexistantes en anglais.

Enfin, il est vrai que les pourfendeurs de Blyton n'ont pas grand chose à faire sur un site de fans. De fans lucides et ouverts, certes, qui acceptent des gens qui n'aiment pas Blyton mais vont critiquer ouvertement, mais pas ceux qui font ou voudraient faire du lynchage. Pas de pourfendeurs de Blyton sur ce forum, pas de pourfendeur de Chaulet sur Mille pompons!

Cela fait du bien !
Very Happy

Je dois dire que j'ai lu hier plus de 80 messages, et un grand nombre de sujets sur Mille Pompons...
J'ai eu vraiment du mal à trouver des critiques de l'auteur, de son style...
En tous cas, on est loin de la volée de bois vert qu'a pris Blyton !
Je disais, il n'y a pas si longtemps, que Blyton avait été la "tête de turc" des profs, éducateurs, revues intello etc. des années 60 - 80...
On me disait que c'était valable pour Chaulet, Bonzon, etc.
Mais allez chercher des critiques sur ceux-là...vous en trouverez peu !
Il était plus facile de tomber à bras raccourcis sur Blyton, car son succés phénomènal en agaçait plus d'un...
Quand on veut tuer son chien, on l'accuse de la rage !

Pour le forum, effectivement, je n'ai jamais supprimé de sujet, message... sauf un, dont j'étais l'auteur, et qui partait en suçette, et que je n'arrivais pas à remettre debout !
(C'était un sujet qui me tenait à coeur, sur les enfants dans la littérature, en dehors des livres d'enfants : ex La gloire de mon père, Sainte-Colline, Fermina Marquez, Agostino, Les amitiés particulières, Poil de carotte, etc.)
On a fait semblant de ne pas comprendre, on a brocardé... n'arrivant à rien, je l'ai suppimé...
Sad

En effet, je préfère pousser des coups de gueule, que de censurer !
Je n'aime pas la censure...

Pour le reste, je recopie ci-dessous ta conclusion qui me convient parfaitement :

Enfin, il est vrai que les pourfendeurs de Blyton n'ont pas grand chose à faire sur un site de fans. De fans lucides et ouverts, certes, qui acceptent des gens qui n'aiment pas Blyton mais vont critiquer ouvertement, mais pas ceux qui font ou voudraient faire du lynchage. Pas de pourfendeurs de Blyton sur ce forum, pas de pourfendeur de Chaulet sur Mille pompons!
Revenir en haut Aller en bas
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Cécile
Bibliothèque Rose
Cécile

Nombre de messages : 309
Date d'inscription : 13/11/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyVen 8 Déc 2006 - 11:19

J'espère que personne ne pensait à moi en parlant de "lynchage"... Very Happy

Encore une fois, ce n'est pas parce qu'on n'aime pas tout, absolument tout, en Enid Blyton, et qu'on se croit le droit de le dire, qu'on la déteste! J'ai donné mon sentiment, à la fois de jeune lectrice, de lectrice actuelle, d'apprentie traductrice et d'élève de lettres, et j'ai bien laissé entendre que c'est un sentiment subjectif que personne n'est forcé de partager!


En même temps, je me rends compte que je ne peux vraiment pas t'en vouloir, Serge, de défendre Enid Blyton avec tant d'âpreté. On a tous un auteur, une oeuvre, un film, un acteur, etc. qu'on aime avec tant de force, qui est si emberlificoté avec nos émotions et nos souvenirs, qu'on ne peut supporter qu'on mette la main dessus. J'ai beau me considérer comme tolérante, je sais que je serai la première à rugir (ou à pleurer) si quelqu'un osait taper sur mon idole à moi... affraid

Je ferai donc attention à l'avenir de ne pas dire de choses trop sévères sur Blyton, même si je les pense. A bon entendeur... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Admin-Serge
Admin
Admin
Admin-Serge

Nombre de messages : 9376
Age : 69
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyVen 8 Déc 2006 - 12:02

Cécile a écrit:
J'espère que personne ne pensait à moi en parlant de "lynchage"... Very Happy

Encore une fois, ce n'est pas parce qu'on n'aime pas tout, absolument tout, en Enid Blyton, et qu'on se croit le droit de le dire, qu'on la déteste! J'ai donné mon sentiment, à la fois de jeune lectrice, de lectrice actuelle, d'apprentie traductrice et d'élève de lettres, et j'ai bien laissé entendre que c'est un sentiment subjectif que personne n'est forcé de partager!


En même temps, je me rends compte que je ne peux vraiment pas t'en vouloir, Serge, de défendre Enid Blyton avec tant d'âpreté. On a tous un auteur, une oeuvre, un film, un acteur, etc. qu'on aime avec tant de force, qui est si emberlificoté avec nos émotions et nos souvenirs, qu'on ne peut supporter qu'on mette la main dessus. J'ai beau me considérer comme tolérante, je sais que je serai la première à rugir (ou à pleurer) si quelqu'un osait taper sur mon idole à moi... affraid

Je ferai donc attention à l'avenir de ne pas dire de choses trop sévères sur Blyton, même si je les pense. A bon entendeur... Wink

De toute façon, tu n'est pas visée en particulier...
Cela concernait des messages ici, et sur Mille Pompons...
Mais PatriSerge a très bien défini la différence entre critique et lynchage...

Mais on tourne en rond...
:chatourne:

Je crois que chacun a compris la nuance entre critiquer et ne pas aimer un auteur, un titre...

Very Happy Enid Blyton et le club des cinq en français Envoit_b
Revenir en haut Aller en bas
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
PatriSerge
Bibliothèque Rose
PatriSerge

Nombre de messages : 328
Localisation : Roanne
Date d'inscription : 26/03/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyVen 8 Déc 2006 - 22:39

Concernant Chaulet, il est à peu près mis dans le même sac que Blyton par les milieux intellectuels, même si on en entend moins parler car la série "Fantômette" est peut-être moins connue que "Le Club des 5", mais est elle aussi considérée par tous ces gens comme de la littérature de "bas étage".
Blyton est "sexiste", "raciste" et "élitiste", Chaulet est déjà "sexiste" et je parierais qu'on va bientôt le traiter de "populiste" et de "partisan de l'auto-défense" (une justicière qui fait le travail de la police, quelle horreur!)

Chaulet subit le même sort (et de son vivant en plus) que Blyton dans les nouvelles éditions: texte "simplifié" notamment par l'abandon du passé simple.

S'il y en a qui jugent que les traductions anciennes de Blyton sont mauvaises, comment vont-ils qualifier les traductions récentes? Le plus curieux, c'est que ce sont souvent les mêmes qui critiquent les anciennes traductions qui sont partisans des nouvelles "simplifiées" afin de se mettre "au niveau des enfants d'aujourd'hui" (sans doute considérés comme des crétins incapables de comprendre le passé simple ou un mot comme "grimoire"). Mais ces nouvelles traductions sont bien pires que les précédentes, alors comprenne qui pourra?

PS: Je confirme que je ne visais personne en particulier, mais plutôt certains milieux "intellos" que l'on ne rencontre pas sur ces forums pour livres d'enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyLun 11 Déc 2006 - 9:00

Je ne comprends pas ta réaction Serge ! Rolling Eyes
Tu te butes sur l'opinion d'un membre de Mille Pompons en dénigrant tous les autres... Enid Blyton et le club des cinq en français Grrrr01
C'est vrai que Fofo est très féministe et qu'elle parle comme elle pense... Je ne sais pas si je dirais que c'est une intellectuelle Parisienne pourtant ! Enid Blyton et le club des cinq en français Chat-jou
Avant de lire son opinion, j'aurais parié qu'elle n'aimait pas le C5, tout y va à l'encontre de ses goûts féministes et actifs...
Je pense qu'en sa condition de traductrice de livres pour enfants, son opinion est interessante...Et puis elle a précisé qu'elle se basait sur le peu qu'elle avait lu !
Personnellement, j'aime beaucoup Fofo alors ça me gêne de parler d'elle sans qu'elle soit là (j'ai lancé un appel sur MP!).

Et puis, tu n'as pas pu lire tous les posts de MP parce-qu'un bon nombre a été effacé par accident...
Je me suis déjà fâchée maintes fois avec Fofo concernant son opinion vis à vis de Monsieur Chaulet parce-qu'encore une fois elle parle comme elle pense !
Personnellement, je suis contre toute forme de censure et c'est vrai que parfois ça me gonfle un peu d'être encadrée sur MP !
En même temps quand je te conseillais de citer au lieu de copier, je plaisantais (faut pas tout prendre au premier degré non plus !).
Mais bon, parallèlement à ça, les membres de mon forum chéri ont vraiment quelque chose à m'apporter, ils sont alertes, plein d'humour, ils acceptent de discuter sur des opinions contraires à la leur (si, si !)...
Malgré nos différences, nous nous entendons tous très bien... Patri-serge doit être tout l'inverse de moi et pourtant j'apprécie toujours beaucoup ses posts étudiés et sérieux même dans le chaos le plus total !

De plus, il y a une différence fondamenle entre ton site et celui de Fantômette, c'est que Georges Chaulet est vivant et que beaucoup des MP l'ont rencontré. C'est beaucoup plus difficile d'emettre des critiques quand on connait une personne personnellement et qu'en plus elle est des plus sympathique...
Malgré tout, si tu lis le Fantômette du mois par exemple, tu trouveras beaucoup de bémols !

Enfin, je ne pense pas que ce soit une bonne chose en tant qu'administrateur que tu te poses en condamnateur ...Je prends l'exemple de Cécile : c'est le membre idéal de ce forum, elle est cultivée, alerte, sympathique mais elle va finir sur Mille Pompons si tu n'es pas plus tolérant !
D'ailleurs Cécile, je serais ravie de te voir également poster là-bas !

Pour conclure, j'ajouterais que je n'ai absolument rien contre toi personnellement Serge, tout au contraire ! C'est juste cette opinion qui m'a un peu heurté !
(sans le savoir, tu censures plus que tout... Enid Blyton et le club des cinq en français Se_cache
Revenir en haut Aller en bas
Admin-Serge
Admin
Admin
Admin-Serge

Nombre de messages : 9376
Age : 69
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyLun 11 Déc 2006 - 9:59

Sandrine a écrit:
Je ne comprends pas ta réaction Serge ! Rolling Eyes
Tu te butes sur l'opinion d'un membre de Mille Pompons en dénigrant tous les autres... Enid Blyton et le club des cinq en français Grrrr01
C'est vrai que Fofo est très féministe et qu'elle parle comme elle pense... Je ne sais pas si je dirais que c'est une intellectuelle Parisienne pourtant ! Enid Blyton et le club des cinq en français Chat-jou
Avant de lire son opinion, j'aurais parié qu'elle n'aimait pas le C5, tout y va à l'encontre de ses goûts féministes et actifs...
Je pense qu'en sa condition de traductrice de livres pour enfants, son opinion est interessante...Et puis elle a précisé qu'elle se basait sur le peu qu'elle avait lu !
Personnellement, j'aime beaucoup Fofo alors ça me gêne de parler d'elle sans qu'elle soit là (j'ai lancé un appel sur MP!).

Et puis, tu n'as pas pu lire tous les posts de MP parce-qu'un bon nombre a été effacé par accident...
Je me suis déjà fâchée maintes fois avec Fofo concernant son opinion vis à vis de Monsieur Chaulet parce-qu'encore une fois elle parle comme elle pense !
Personnellement, je suis contre toute forme de censure et c'est vrai que parfois ça me gonfle un peu d'être encadrée sur MP !
En même temps quand je te conseillais de citer au lieu de copier, je plaisantais (faut pas tout prendre au premier degré non plus !).
Mais bon, parallèlement à ça, les membres de mon forum chéri ont vraiment quelque chose à m'apporter, ils sont alertes, plein d'humour, ils acceptent de discuter sur des opinions contraires à la leur (si, si !)...
Malgré nos différences, nous nous entendons tous très bien... Patri-serge doit être tout l'inverse de moi et pourtant j'apprécie toujours beaucoup ses posts étudiés et sérieux même dans le chaos le plus total !

De plus, il y a une différence fondamenle entre ton site et celui de Fantômette, c'est que Georges Chaulet est vivant et que beaucoup des MP l'ont rencontré. C'est beaucoup plus difficile d'emettre des critiques quand on connait une personne personnellement et qu'en plus elle est des plus sympathique...
Malgré tout, si tu lis le Fantômette du mois par exemple, tu trouveras beaucoup de bémols !

Enfin, je ne pense pas que ce soit une bonne chose en tant qu'administrateur que tu te poses en condamnateur ...Je prends l'exemple de Cécile : c'est le membre idéal de ce forum, elle est cultivée, alerte, sympathique mais elle va finir sur Mille Pompons si tu n'es pas plus tolérant !
D'ailleurs Cécile, je serais ravie de te voir également poster là-bas !

Pour conclure, j'ajouterais que je n'ai absolument rien contre toi personnellement Serge, tout au contraire ! C'est juste cette opinion qui m'a un peu heurté !
(sans le savoir, tu censures plus que tout... Enid Blyton et le club des cinq en français Se_cache

Chère Sandrine !
Désolé, je ne dénigre personne...
Je dis et je répète que les critiques sur M. Chaulet et fantômette sont infiniment moins dure que celles sur Enid Blyton !
Blyton, on refait carrément ses livres et on dit qu'on préfère lire autre chose ! Moi, je n'ai nullement envie de laisser mes blyton au grenier !
Enid Blyton et le club des cinq en français C030
Qui sait qui j'y laisserais ? si j'avais un grenier !
Very Happy

Je vais faire un hymne de ce qu'a dit PatriSerge, qui a très bien démêlé le procés d'intention et de la critique juste !

*******
PatriSerge>>>Enfin, il est vrai que les pourfendeurs de Blyton n'ont pas grand chose à faire sur un site de fans. De fans lucides et ouverts, certes, qui acceptent des gens qui n'aiment pas Blyton mais vont critiquer ouvertement, mais pas ceux qui font ou voudraient faire du lynchage. Pas de pourfendeurs de Blyton sur ce forum, pas de pourfendeur de Chaulet sur Mille pompons!
*******


Georges Chaulet est vivant !
Soit ! Evidemment, je comprends vos réserves...
Mais aussi, cela fait qu'on ne connait pas l'opinions "réelle et brutale" des lecteurs...
Je ne pense pas qu'on pourrait dire : c'est mal écrit, ennuyeux, ça ne tient pas debout, je préfère lire autre chose, ou encore, j'ai ces livres au grenier, mais qu'ils y restent, et qu'on les oublie !

Censure, vous avez dit censure ?
Sans prendre un dico, censurer, c'est empêcher la lecture, la vision, d'un texte, d'une image, faire des coupures dans un texte, le modifier pour le rendre "politiquement correct" ou "correct vis à vis de" ....
Je n'a jamais fait cela sur mon forum...
Enid Blyton et le club des cinq en français C030
Quand ce qui est dit me dérange, est faux, ou autre réaction, je réponds, ....... ou pas !
Je ne supprime ni ne modifie jamais...

Je rapelle que sur ce forum, les membres sont libres, d'y venir, et d'en partir...
J'ai laissé la possibilité de se désinscrire...

Bien sur, j'ai lu ton message sur Mille Pompons...
Citation >>Prend le temps de le faire parce-qu'on t'assassine là-bas !

Je n'ai pas eu la même lecture ...
Sauf par PatriSerge, (qui comprend "un peu" ma position !) c'est plutôt moi qui suis assasiné !
Mais j'ai la peau dure !

Où vois-tu que je suis un condamnateur ?
Je m'exprime sincèrement et fortement, on me répond de même !

Enid Blyton et le club des cinq en français Aplaudis

Tiens... c'est bientôt Noël...



Enid Blyton et le club des cinq en français Mete06 :petits coeurs: Enid Blyton et le club des cinq en français Envoit_b
Revenir en haut Aller en bas
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Anonymou
Invité



Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyLun 11 Déc 2006 - 11:07

Si tu n'assassines pas Fofo, je ne peux imaginer ce que ça représenterait si c'était le cas ! Rolling Eyes
Je crois que ça l'a blessé et je la comprends ! Sad

Effectivement, tu ne censures pas au premier degré mais il existe à mon sens des tas de façon de censurer notamment l'opinion des autres.... Rolling Eyes

Et puis tu parles d'une façon de non-retour, j'ai dis et c'est comme ça !
Que veux-tu que je réponde à ça... rien ! Enid Blyton et le club des cinq en français Panneau3

Bon ben je m'en vais, je ne voudrais pas casser l'ambiance de fin d'année !
Enid Blyton et le club des cinq en français Mete20
Revenir en haut Aller en bas
Admin-Serge
Admin
Admin
Admin-Serge

Nombre de messages : 9376
Age : 69
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyLun 11 Déc 2006 - 11:43

Sandrine a écrit:
Si tu n'assassines pas Fofo, je ne peux imaginer ce que ça représenterait si c'était le cas ! Rolling Eyes
Je crois que ça l'a blessé et je la comprends ! Sad

Effectivement, tu ne censures pas au premier degré mais il existe à mon sens des tas de façon de censurer notamment l'opinion des autres.... Rolling Eyes

Et puis tu parles d'une façon de non-retour, j'ai dis et c'est comme ça !
Que veux-tu que je réponde à ça... rien ! Enid Blyton et le club des cinq en français Panneau3

Bon ben je m'en vais, je ne voudrais pas casser l'ambiance de fin d'année !
Enid Blyton et le club des cinq en français Mete20

Je ne censure pas !
Si c'est censurer que de rappeler que c'est ici un forum de fans de Bonzon, Buckeridge, Blyton... je le regrette !
Je me contenterai de fair référence à Patriserge une fois de plus !
Il a bien saisi les nuances, et sans m'exprimer à sa place, il est le seul à avoir écrit " je vous trouve durs avec serge" !

Que fofo soit choquée, je le comprends...

Que sais-tu de mes sentiments...
Certains parmi ceux qui sont ici depuis le début, et qui me connaissent depuis 4 - 6 ans... qui sont suffisamment intimes, se doutent de ce que provoque chez moi cette polémique...

En dix ans de site et de groupe Yahoo, (avant ce forum) jamais pareille chose n'était arrivée...

Oui, j'en suis tout retourné, et j'ai beaucoup de mal à passer à autre chose !
Un sorte d'obsession, en quelque sorte !
J'en suis tout navré... pour les nouveaux membres qui arrivent...

Je compte sur le temps...
Revenir en haut Aller en bas
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Anonymou
Invité



Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyLun 11 Déc 2006 - 11:56

Serge a dit :
Si c'est censurer que de rappeler que c'est ici un forum de fans de Bonzon, Buckeridge, Blyton... je le regrette !

Le comble c'est quand même que Fofo ne s'est jamais inscrite ici parce-qu'elle n'est pas fan de Blyton, c'est quand même pas de sa faute la pauvre !
Tu es venu sur MP pour parler de Bonzon et du C5 (et j'ai trouvé ça super, justement il y avait possibilité d'avoir des avis de lecteurs de livres pour enfants pas spécialement fan de Blyton)...
Elle t'a répondu mais en aucun cas, elle n'est arrivée ici avec ses grosses baskets pour venir critiquer tes thèmes de prédilection !

Ich verstehe nicht...
Ou est le problème et pourquoi tu t'es senti obligé de la citer en lui faisant endosser le costume de la méchante de service !
Ce topic n'avait pas lieu d'exister...

Puis tu retournes sur MP pour lui expliquer que c'est une traductrice pour jeune et qu'elle ne pige rien à l'ancienne génération...
Ou encore que pas de bol pour elle, son opinion n'exprime pas la majorité !
Oui et alors c'est son opinion c'est tout !

Je ne sais rien de tes sentiments Serge ni toi des miens ou de ceux de Fofo, nous discutons d'un thème léger pour en arriver à des bêtises énormes !


Sinon, tu ferais mieux dE penser à des choses hyper-importantes comme bûche glacée ou pâtissière ?

On est toujours copains non ? Enid Blyton et le club des cinq en français Panneau3
Revenir en haut Aller en bas
Admin-Serge
Admin
Admin
Admin-Serge

Nombre de messages : 9376
Age : 69
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyLun 11 Déc 2006 - 13:51

Sandrine a écrit:
Serge a dit :
Si c'est censurer que de rappeler que c'est ici un forum de fans de Bonzon, Buckeridge, Blyton... je le regrette !

Le comble c'est quand même que Fofo ne s'est jamais inscrite ici parce-qu'elle n'est pas fan de Blyton, c'est quand même pas de sa faute la pauvre !
Tu es venu sur MP pour parler de Bonzon et du C5 (et j'ai trouvé ça super, justement il y avait possibilité d'avoir des avis de lecteurs de livres pour enfants pas spécialement fan de Blyton)...
Elle t'a répondu mais en aucun cas, elle n'est arrivée ici avec ses grosses baskets pour venir critiquer tes thèmes de prédilection !

Ich verstehe nicht...
Ou est le problème et pourquoi tu t'es senti obligé de la citer en lui faisant endosser le costume de la méchante de service !
Ce topic n'avait pas lieu d'exister...

Puis tu retournes sur MP pour lui expliquer que c'est une traductrice pour jeune et qu'elle ne pige rien à l'ancienne génération...
Ou encore que pas de bol pour elle, son opinion n'exprime pas la majorité !
Oui et alors c'est son opinion c'est tout !

Je ne sais rien de tes sentiments Serge ni toi des miens ou de ceux de Fofo, nous discutons d'un thème léger pour en arriver à des bêtises énormes !


Sinon, tu ferais mieux dE penser à des choses hyper-importantes comme bûche glacée ou pâtissière ?

On est toujours copains non ? Enid Blyton et le club des cinq en français Panneau3

c'est ce qu'on nomme une discution d'opinions !

Enid Blyton et le club des cinq en français Panneaux

Son opinion, et mon, (ou notre ) opinion ...
Bien sur il convient quand on est fan d'argumenter, de discuter, de ne pas accepter simplement des propos sans rien dire...

Je ne vais pas poursuivre le fil sur mille Pompons, car comme tu le dis toi même, cela devient dur à gérer... répeter deux fois, etc.
Elle a le droit d'avoir son opinion... cela se respecte, mais comme en tous lieux, (débats d'opinion, politiques, sociaux) on peut contester, argumenter...
C'est comme en politique, (on le voit actuellement!) on peut, ou non décider de venir participer aux débats...

Ce qui a pu choquer, (début de polémique sur un forum, continuation sur un autre), ne me paraît pas, moi, plongé dans des forums, ni de nature à choquer... ni insultant...
C'est pour moi une chose courante de m'inscrire sur des forums nombreux... puis de me désinscrire ! Je pensais donc que Fofo pouvait se défendre (s'expliquer, car on ne se bat pas !)
lol!

Mais si ce sujet ne mérite pas de s'allonger plus... j'en ouvrirai probablement un autre, sur la traduction, (sans citer personne) et les textes français, car cela intéresse beaucoup de monde, et deux collaborateurs de mon site sont concernés :
Sree, et Jean-Marie Simonis... Attendons qu'ils soient dispo ! (Sree passe des exams, et a beaucoup de travail actuellement! Puis il repart en vacances ! )

Il n'y a pas eu de bêtises énormes... je ne le crois pas !

J'attends maintenant que ce sujet meurt de sa belle mort !

Enid Blyton et le club des cinq en français Panneaux

Mais oui, si tu le veux, nous sommes toujours amis...


Enid Blyton et le club des cinq en français 0015 Enid Blyton et le club des cinq en français Mete06
Revenir en haut Aller en bas
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Cécile
Bibliothèque Rose
Cécile

Nombre de messages : 309
Date d'inscription : 13/11/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyLun 11 Déc 2006 - 14:05

Voilà, espérons que tout va se terminer en douceur...
santa

Sandrine, je retiens ta proposition de m'inscrire sur Mille Pompons! ça fait un moment que je tourne là-bas (comme je le fais souvent, pour voir l'ambiance, goûter l'atmosphère, vérifier si je pourrais dire des bêtises sans que personne ne m'explose, etc.). Je vais probablement m'inscrire aujourd'hui ou demain, sous le même nom si je peux!

Je serai ravie de t'y retrouver! (Encore une fois, je partage ton opinion à 100%.)

Vive la bûche glacée de Noël!

Enid Blyton et le club des cinq en français 0015
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyLun 11 Déc 2006 - 14:14

Oh voui pitié glacée la bûche parce-que la pâtissière caca beurk ! Enid Blyton et le club des cinq en français 36
Je m'interroge aussi sur l'entrée, je crois bien que je vais aller faire un tour sur le topic "cuisine" !
Revenir en haut Aller en bas
Admin-Serge
Admin
Admin
Admin-Serge

Nombre de messages : 9376
Age : 69
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français EmptyMar 12 Déc 2006 - 13:20

Maintenant, je crois qu'il est temps de fermer ce sujet !
Bien entendu, il reste visible ici.

Revenir en haut Aller en bas
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Contenu sponsorisé




Enid Blyton et le club des cinq en français Empty
MessageSujet: Re: Enid Blyton et le club des cinq en français   Enid Blyton et le club des cinq en français Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Enid Blyton et le club des cinq en français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Enid Blyton-