Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Paul Berna : la porte des Etoiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
speleo26
Galaxie
speleo26

Nombre de messages : 2633
Age : 66
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

Paul Berna : la porte des Etoiles Empty
MessageSujet: Paul Berna : la porte des Etoiles   Paul Berna : la porte des Etoiles EmptyVen 2 Déc 2011 - 20:44

Bonsoir,

Pour une fois ce livre me tombe des mains... il s'agit du premier livre de Berna publié chez Rouge et Or, ma foi pas une réussite.

Berna s'attaque à un sujet quasi incroyable, la science fiction, ou presque.

Nous sommes sur une base spaciale française installée dans les Landes, et nous suivons les péripéties de savants français qui mettent au point des engins pour aller explorer la lune.

Tout ceci est vu par les yeux d'un des enfants de la base.

Je n'entre pas du tout dans l'histoire.

Aussi bien à cause des choix technologiques fait par Berna, que par les incongruités scientifiques parsemant son texte.

Peut-être qu'un enfant arriverait à le croire, pourquoi pas, mais là çà ne passe pas du tout...

Désolé,

Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Caribou
Galaxie
Caribou

Nombre de messages : 2617
Age : 60
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

Paul Berna : la porte des Etoiles Empty
MessageSujet: Re: Paul Berna : la porte des Etoiles   Paul Berna : la porte des Etoiles EmptyJeu 19 Juil 2012 - 15:49

Amusant, je viens de finir ce livre, je m'apprêtais à faire une fiche de lecture enthousiaste, et je tombe sur ton post! Paul Berna : la porte des Etoiles Panneaux


Bon, on va quand même essayer de prendre la défense de ce bouquin. Ton opinion, bien sûr, est tout aussi respectable que la mienne! Very Happy

Paul Berna : la porte des Etoiles Etoiles1

Donc, j'ai bien aimé:

- On est dans les années 50, la conquête de la Lune reste un grand et beau rêve...

-L’ambiance un peu guerre froide, un peu contre-espionnage à la française, avec cette cité scientifique où les ingénieurs, les pilotes, les techniciens, vivent en autarcie avec leurs familles. La base est dirigée par un Colonel fort en gueule, droit dans ses bottes, maître de droit divin de son petit monde. Belle brochette de personnages, les ingénieurs, les pilotes, les enfants ont chacun leur personnalité propre.
Bien sûr, les papas ingénieurs et les pilotes ont des mentons carrés et virils, des vestes en tweed, une moustache, et fument la pipe. Laughing

On retrouve aussi grâce aux illustrations de Guy Sabran un petit quelque chose de la base secrète de l'Espadon, dans Blake et Mortimer:

Paul Berna : la porte des Etoiles Etoiles2

- Dans cette base, on vit Lune, on mange Lune, on dort Lune... jusqu'au maître d'école des enfants qui ne leur enseigne que l'astrophysique et la géographie de la Lune. Les gamins sont passionnés, et quand une des fusées décolle ou atterrit, ils quittent en trombe la salle de classe (parfois par les fenêtres!) pour assister au spectacle.
Le soir, on se relève en douce pour écouter les conversations des pilotes et des ingénieurs, et on cherche à se faufiler dans les hangars et les ateliers. Les adultes d'ailleurs trouvent cela relativement naturel et quand ils sont dans leurs bons jours, lâchent à leur progéniture des bribes de renseignements sur ce qui se prépare dans les bureaux d'étude... J'aurais adoré vivre là!

-Les fusées ont une bonne vieille tête de fusées de SF des années 50: arrondies comme des toupies, avec une couronne de réacteurs (atomiques, cela va de soi!); Il faut bien que ça dépote, pour pouvoir s'affranchir de l'atmosphère terrestre à 12 km/seconde!

Paul Berna : la porte des Etoiles Etoiles3

- Un superbe moment de poésie, quand le jeune narrateur est invité par les ingénieurs radio à écouter, dans le local des transmissions, le bruit de fond radio-électrique provenant des étoiles et des constellations, et filtré par un appareil qui le transforme en notes musicales: on entend, venant de l'infini, les "harpes d'Andromède"; Ce passage est un vrai moment de magie, de rêve, et de poésie tout à fait extraordinaire...

- La Lune est conquise relativement facilement, sous le regard émerveillé des enfants qui ne rêvent que d'embarquer comme passagers clandestins... mais le responsable de la sécurité veille!
Par contre cette conquête s'accompagne d'une réflexion douce-amère sur le devenir de notre satellite après son invasion par l'homme; le narrateur, le jeune Michel, se demande s'il aura le temps de la visiter avant qu'elle ne devienne un dépotoir pollué...

J'ai moins aimé:

-Un défaut récurrent de Paul Berna qui fait parler les enfants de façon absolument pas naturelle: phrases longues, ampoulées, sans aucune spontanéité;

-Sa façon de rendre la Lune habitable, en en bombardant la surface de façon à "alourdir l'atmosphère", ce qui la rend respirable sans scaphandre..
Pourquoi n'y avoir pas simplement planté quelques arbres? Cela aurait été plus écolo... Laughing

D'autres avis pour nous départager? Very Happy


Dernière édition par Caribou le Jeu 19 Juil 2012 - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pat
Galaxie
Pat

Nombre de messages : 1743
Age : 53
Localisation : Framboisy
Date d'inscription : 04/03/2009

Paul Berna : la porte des Etoiles Empty
MessageSujet: Re: Paul Berna : la porte des Etoiles   Paul Berna : la porte des Etoiles EmptyJeu 19 Juil 2012 - 16:47

Il n'y a pas d'intrigue avec des "méchants"?
Revenir en haut Aller en bas
speleo26
Galaxie
speleo26

Nombre de messages : 2633
Age : 66
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

Paul Berna : la porte des Etoiles Empty
MessageSujet: Re: Paul Berna : la porte des Etoiles   Paul Berna : la porte des Etoiles EmptyJeu 19 Juil 2012 - 18:27

Bonsoir,

Non pas d'intrigue a démeller, rien que la vie dans la base.

Je maintiens que je n'ai pas vraiment accroché.

Même en lisant les commentaires favorables de Caribou.

Pas crédible pour un sous.

La fusée de Tintin, bien que non acceptable technologiquement parlant est plus admissible que les soucoupes de Berna...

Mais bon, c'est mon côté technicien qui parle.

A 12 ans j'aurai tout gobé.

Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Caribou
Galaxie
Caribou

Nombre de messages : 2617
Age : 60
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

Paul Berna : la porte des Etoiles Empty
MessageSujet: Re: Paul Berna : la porte des Etoiles   Paul Berna : la porte des Etoiles EmptyJeu 19 Juil 2012 - 18:31

Pat a écrit:
Il n'y a pas d'intrigue avec des "méchants"?
Non, pas du tout; un petit jeu au chat et à la souris avec le responsable de la sécurité qui est un affreux, et essentiellement l'histoire d'une bande d'enfants qui observent, cherchent à comprendre, supputent, fantasment, observent, enquêtent, explorent.
Il y a aussi l'histoire du jeune narrateur, à qui l'un des pilotes promet un peu légèrement de l’emmener avec lui, et le sentiment de déception et de trahison quand il réalise que cela ne se fera pas. Mais dans le même temps il passe d'un rêve enfantin, symbolisé par la quête de ces "portes des étoiles" qu'il avait pensées comme un détail du relief lunaire à voir et à atteindre au plus vite, à une conception plus mature de son projet de vie.

Spéléo: tout à fait d'accord avec toi pour les invraisemblances technologiques. En fait ce qui m'a vraiment amusé c'est l'ambiance de la vie dans la base, imaginer vivre là dedans gamin, ça m'aurait bien plu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
astro400

astro400

Nombre de messages : 11
Age : 63
Localisation : Isere
Date d'inscription : 26/08/2014

Paul Berna : la porte des Etoiles Empty
MessageSujet: la suite: le continent du ciel    Paul Berna : la porte des Etoiles EmptyMer 22 Oct 2014 - 8:43

Bonjour,
Dans ma jeunesse j'ai lu 'la porte des étoiles' une bonne dizaine de fois. Avec 'la grande alerte' du même auteur c'était un de mes livres préférés. Ce qui est amusant c'est que j'ignorais à l'époque qu'il y avait une suite: 'le continent du ciel' toujours dans la bibliothèque rouge et or. 
Je viens de la lire pour la première fois avec bonheur.
 On retrouve notre héro pour une aventure mouvementée sur la lune après s’être embarqué comme passager clandestin. Bien sûr le fond scientifique est mince mais quel plaisir de découvrir les spationautes explorer la lune, sans casque, mais avec des bérets et une musette pleine de bouteilles de vins. Very Happy
De plus les illustrations sont remarquables.
Astro


Paul Berna : la porte des Etoiles 249867 Lecture en cours: Tu ne tueras point par Antoine Reboul (Bibliothèque Verte)
Revenir en haut Aller en bas
Caribou
Galaxie
Caribou

Nombre de messages : 2617
Age : 60
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

Paul Berna : la porte des Etoiles Empty
MessageSujet: Re: Paul Berna : la porte des Etoiles   Paul Berna : la porte des Etoiles EmptyMer 22 Oct 2014 - 8:53

Alors là, Astro400 quelle révélation! Je ne savais pas du tout que ce bouquin avait une suite. Est-ce que les illustrations sont aussi de Sabran? Aurais tu la gentillesse de nous poster quelques scans?
Quant à moi, je vais me mettre en chasse du "continent du ciel"
Merci! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
astro400

astro400

Nombre de messages : 11
Age : 63
Localisation : Isere
Date d'inscription : 26/08/2014

Paul Berna : la porte des Etoiles Empty
MessageSujet: Re: Paul Berna : la porte des Etoiles   Paul Berna : la porte des Etoiles EmptyMer 22 Oct 2014 - 10:10

Voici des scans, les illustrations sont bien de Guy Sabran. Précisons que dans 'le continent du ciel 'il y a une intrigue, avec des méchants Mad

Paul Berna : la porte des Etoiles Img00210

Paul Berna : la porte des Etoiles Img00310
Paul Berna : la porte des Etoiles Img00410
Paul Berna : la porte des Etoiles Img00510
Paul Berna : la porte des Etoiles Img00610
Paul Berna : la porte des Etoiles Img00710
Revenir en haut Aller en bas
Caribou
Galaxie
Caribou

Nombre de messages : 2617
Age : 60
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

Paul Berna : la porte des Etoiles Empty
MessageSujet: Re: Paul Berna : la porte des Etoiles   Paul Berna : la porte des Etoiles EmptyMer 22 Oct 2014 - 10:49

Merci! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
melodane
Album rose


Nombre de messages : 34
Age : 72
Localisation : Mantes la Ville
Date d'inscription : 08/12/2012

Paul Berna : la porte des Etoiles Empty
MessageSujet: Re: Paul Berna : la porte des Etoiles   Paul Berna : la porte des Etoiles EmptyVen 27 Mar 2015 - 13:08

J'ai lu ces deux livres il n'y a pas très longtemps. C'est bien sûr plein d'invraisemblance peut-être dues aux manques de connaissances de l'espace à cette époque ou peut-être dues au fait que Paul Berna n'a utilisé que son imagination sans se soucier de vraisemblance. Ce n'est pas de la science fiction, simplement de la fiction pure. Par contre moi, j'y ai trouvé des méchants. Dans le premier, les gardiens brutaux qui ne veulent pas laisser approcher les gamins, et on sent bien que ce n'est pas seulement pour une question de discipline et dans le deuxième, c'est carrément la guerre entre les gentils et les méchants. Toutefois, je préfère et de loin ses romans qui se passent sur terre, en particulier les 4 de la "bande à Gaby" (le cheval sans tête, le piano à bretelles, le bout du monde, la piste du souvenir)
Revenir en haut Aller en bas
astro400

astro400

Nombre de messages : 11
Age : 63
Localisation : Isere
Date d'inscription : 26/08/2014

Paul Berna : la porte des Etoiles Empty
MessageSujet: Re: Paul Berna : la porte des Etoiles   Paul Berna : la porte des Etoiles EmptyVen 27 Mar 2015 - 18:19

Bonsoir,
J 'avais lu et relu la porte des étoiles a 12 13 ans. Je me passionnais pour l'espace à l'époque et beaucoup plus que l'histoire j'avais retenu l'ambiance de cette base avec ces leçons de sélénographie. A mon avis c'est ce que voulais faire ressortir l'auteur faire rêver à une aventure poétique qui était un des sujets d'actualité de l'époque plus que faire de la science fiction
Ce qui est amusant c'est que j'avais lu et aimé à la même époque la grande alerte, mais je ne me souviens pas avoir remarqué que c'était le même auteur!
Par contre je n'avais pas lu la série Louvigny. Quel plaisir de les découvrir ou relire maintenant!



study lecture actuelle:Pierre Claustermann, 'Le grand cirque', dans la B.V. (entre deux clubs des cinq)
Revenir en haut Aller en bas
hervé 41
Galaxie
hervé 41

Nombre de messages : 1901
Age : 56
Localisation : blois
Date d'inscription : 10/12/2008

Paul Berna : la porte des Etoiles Empty
MessageSujet: Re: Paul Berna : la porte des Etoiles   Paul Berna : la porte des Etoiles EmptyMar 24 Sep 2019 - 20:59

J'ai trouvé pendant les vacances le continent du ciel ,j'étais même assez content je me suis dit un bon Berna Paul Berna : la porte des Etoiles Panneau2 ,de plus la couverture est assez réussie et donne déjà une atmosphère lunaire à ce livre ,mais les illustrations sont assez vieillottes ,Sabran s'est certainement inspiré "d'objectif lune" car il dessine les mêmes matelas pour les cosmonautes ,des militaires avec des casquettes de policiers américains Question mais le pire c'est le colonel Rey dessiné en super Dupont avec le béret ne lui manque que la baguette...........
Mon enthousiasme s'est envolé dès le début du livre ,trop peu crédible (des méchants à la limite du ridicule) ,à la fin du livre ils bennent un camion rempli de 4 T de minerai d'or dans une décharge en disant que ça n' intéresse personne affraid affraid affraid. Je rejoint l'idée de Spéléo "objectif lune" écrit à la même période est beaucoup plus réaliste.
Finalement ,il fallait qu'il arrête la fiction et qu'il se consacre à "la bande à Gaby" et le commissaire Sinet Paul Berna : la porte des Etoiles Panneau3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Paul Berna : la porte des Etoiles Empty
MessageSujet: Re: Paul Berna : la porte des Etoiles   Paul Berna : la porte des Etoiles Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Paul Berna : la porte des Etoiles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Rouge et Or, auteurs, titres, séries, etc.-